Activision : l’intégration de COD : Cold War ne fait pas l’unanimité

Si vous avez joué récemment à Warzone, vous avez très certainement dû remarquer que certaines armes n’apparaissent que pour certaines personnes. En effet, depuis peu, Activision a sorti son dernier Call Of Duty Black Ops Cold War. Pour booster la communication sur cette sortie, ce jeu a donc été implémenté dans Warzone, ce qui ne fait pas l’unanimité des joueurs. 

Un déséquilibre important 

Dans les jeux multijoueurs, il est coutume de parler de “Meta”. Ce terme définit l’ensemble des armes et des façons de jouer à la mode et les plus adaptés aux dernières mises à jour. Dans le cadre de Warzone, la plupart du temps, cette méta concerne les meilleures armes du jeu, qu’il est d’ailleurs possible de retrouver ici. Avec l’arrivée de ce nouvel opus dans le jeu, de nombreuses armes sont donc apparus exclusivement pour tous les joueurs ayant acheté le jeu. Toutefois, le calibrage de ces armes a fait parler de lui. 

Pour rentrer dans les détails, de nos jours, après avoir favorisé la M4A1, les joueurs joueraient essentiellement avec 3 armes : la DMR 14, la MAC 10 et la Type 63. Le seul problème serait donc que ces trois armes sont nettement plus fortes que les autres dans le jeu ce qui aurait pour effet de déséquilibrer complètement le jeu pour les joueurs ne disposant pas de Cold War.

Bien qu’Activision ait mis en place de nombreuses mises à jour, le déséquilibre resterait bien présent pour les joueurs. Concrètement, dans le dernier patch, Activisation aurait changé le recul de la DMR 14, c’est-à-dire l’arme considérée comme la plus forte actuellement. Toutefois, selon les joueurs assidus et les professionnels, l’arme n’aurait subi aucun changement notable et serait donc toujours aussi forte par rapport aux autres armes qui peuple le jeu. 

L’indépendance de Warzone en question 

La remise en question des nerfs et des mises à jour n’est pas le seul point qui attisent la haine et l’énervement. En effet, lorsque Warzone est sorti, le jeu a fait débat car il est paru comme un simple mode de jeu à Call of Duty : Modern Warfare. Toutefois, dans un communiqué, Activision faisait savoir que Warzone était bel et bien considéré comme un jeu à part. C’est dans ce contexte-là que de nombreuses mises à jour exclusives sont apparus. 

Le principal problème est donc apparu lorsque Call Of Duty : Cold War est apparu. En effet, dès la sortie de ce dernier opus, Activistion a décidé d’y intégrer Warzone. La question principale pour les joueurs est donc de savoir comment ce jeu est traité par l’éditeur. Récemment, les mises à jour de Warzone ont aussi impacté Cold War ce qui remet en cause l’indépendance de ce jeu. Les joueurs se demandent donc comment ce problème peut être solutionné. Pour rappel, Warzone est le premier jeu de la firme totalement gratuit qui a attiré des millions de personnes dès sa sortie et qui est actuellement le seul concurrent face au géant Fortnite. Toutefois, ces récents problèmes aurait fortement atteint la communauté et de nombreuses personnes quitteraient désormais ce jeu.